Quelle est cette race ?

Publié le par Lindsay

(Aujourd'hui, la Ferme du Bourguerelle est devenue les Chevaux de Tan)


Il fut un temps où la demoiselle prénommée Lindsay se mit à chercher en vain un cheval. Pourquoi ? Puisqu'elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait en avoir un que dans une dizaine d'années. Mais il lui arrivait souvent de surfer sur les petites annonces de chevaux à vendre. Peu importe la race, le sexe, l'âge... elle regardait tous les chevaux qui lui passaient sous le nez.

Jusqu'au moment où elle tomba sur un cheval blanc, pie noir, aux tâches légèrement 'déchiquetées' (une robe peu commune !), et en plus, ce cheval avait les yeux bleux (ouah !), les fanons (trop beau !), des crins à revendre et se qui fit craquer la jeune fille, c'était la 'double croupe' parfaitement dessinée (♥), un magnifique popotin en forme de pomme ! Elle se renseignait, depuis ce jour, de plus en plus sur la race, qui s'appellait Irish Cob. Quelques semaines plus tard, elle connaissait plusieurs élevages, et était tombée sur un forum 'Passion Irish Cob en France'. Sans hésiter, elle s'y inscrit.

Sans se poser de question, il lui fallait rencontrer ces chevaux, cette race peu commune et peu répandue en 2006. Alors elle posta un message sur ce forum, demandant, curieusement, s'il existait un moyen de faire un stage - en quelque sorte - lui permettant de rencontrer, de connaître la race, être au contact de ces chevaux. On lui proposa d'abord un stage Equit'Comportemental à Firföl. Malheureusement, la semaine de stage dépassait largement le budget que Lindsay c'était fixé. Peu de temps après, une jeune femme portant le pseudo de Laurenv s'adressa à elle. Elle lui proposait un weekend, à la Ferme du Bourguerelle, nourie logée, en échange de gâteaux au chocolat faits maison. Sans hésitation, elle accepta l'invitation.

C'était le weekend du 22 au 23 avril 2006. Les parents de Lindsay, ainsi que sa petite soeur, l'accompagnaient rendre visite à Laurence - éleveuse des Chevaux de Tan. C'est une belle surprise qui accueilla la jeune fille : dans la nuit du 22, un poulain montra le bout de son nez. C'était la première fois qu'elle pouvait voir un poulain tout fraichement né, et en plus, un Irish Cob (!). Laurence lui présenta les installations, les écuries, la maison, et le meilleur pour la fin : les prés des étalons, des poulains, des hongres et juments. Elle en prenait pleins la vue !
Le samedi 22 avril 2006 : elle a commencé par aider à currer les boxes ; elle s'en fichait, ce n'était pas une corvée pour elle. Elle adore s'occuper des chevaux, en tout point. Puis elle s'empressa d'aller faire connaissance avec les poulains qui étaient à vendre, encore présent chez Laurence : Lady, Zitto, Aralt, Maiden... C'était le paradis. Puis elle alla faire connaissance avec les étalons : Pégaze, Callaghan... Et bien d'autres chevaux. Le reste de la matinée,elle le passa avec Sullivan, le nouveau né. Elle restai figée à son boxe, l'observait entrain de se lever, téter sa mère Hermione... Un vrai bout de chou. L'après midi, on lui permit de monter en carrière Ondine (si les souvenirs sont bons), une cob normande baie brune. Une heure passait et elle la doucha.

Le dimanche 23 avril 2006 : le soleil n'était vraiment  pas au rendez vous. Mais bon. Le matin on changea les poulains de prés, on les pansa et les entretenait. L'après midi, la revoilà sur le dos de la jument Ondine, mais cette fois, pour partir en balade à travers champs.La pluie s'abbatut sur les promeneurs et ils furent bien douchés, de retour aux écuries.

Ce fut un weekend bien rempli mine de rien, avec beaucoup de photos dans l'appareil. Et remerciant Laurence pour son acceuil chaleureux, sa générosité et sa gentillesse. Elle remercit ses parents, qui avaient eu la bonté de l'emmener rendre visite au Bourguerelle à près de 2 heures de route de chez eux.

Merci !

Publié dans Riley - mon irish cob

Commenter cet article